Quels sont les matériaux adéquats pour les espaces publics ?

Espaces publiques

Les espaces publics subissent d’énormes sollicitations. Ces lieux de sociabilités sont fortement fréquentés. Les jeunes y jouent. Une bonne partie de la population y passe presque quotidiennement. Ce sont des raisons de choisir les meilleurs matériaux pour le mobilier urbain et le reste de l’aménagement.

Le revêtement du sol pour les espaces publics

Idéalement en enrobé, le sol des espaces publics devrait être suffisamment résistant. C’est un mélange de sable, gravillons, mais également de liant à base de bitumes. Le tout devient imperméable et requiert de bonnes évacuations. Certaines villes ajoutent des colorants pour bien marquer leur identité. Ce béton coulé sans goudron constitue une autre option. Il utilise principalement de la pierre, du sédiment en grains fins et du ciment. La résine est envisageable dans certaines situations. Ce matériau a le mérite d’être nettement mieux que la peinture. Il faut le privilégier pour le marquage du bitume. Toutefois, cette substance pourrait devenir glissante sans une structure adaptée. Il existe des moyens pour la rendre rugueuse, mais agréable au toucher. Certaines fois, il est plus préférable d’opter pour un sol stabilisé. Ce terme désigne généralement de la terre compactée. Il convient pour les aires de jeu en alternance à la pelouse. Par moment, l’utilisation de platelage de bois peut rendre l’endroit attractif et sécurisant. Il faudra traiter les planches avec une bonne technique d’oléothermie. Enduites d’huile végétale, certaines essences de classe 5 résistent parfaitement au soleil, la pluie et l’eau de mer. Les variétés exotiques telles que l’itauba font d’excellentes jetées. S’il faut tout simplement une allée dans un jardin, le pin européen rendu imputrescible devrait convenir.

Quelques matériaux à privilégier pour le mobilier urbain

Pour beaucoup, l’abribus arrive en tête en premier dès qu’il s’agit de mobilier urbain. Cette structure devrait remplir quelques critères techniques. Il faudra notamment de la résistance aux intempéries. Le métal marié au verre reste un excellent choix s’il s’agit de refléter l’identité d’une agglomération pleine d’ambitions. Par contre, le bois traité devrait aussi convenir si les conditions météorologiques le permettent. Ce matériau noble viser surtout à éviter le vol de ferrailles. Toutefois, il demande un entretien régulier, notamment la réfection de la peinture. Les différentes déclinaisons du plastique sont utilisées dans certaines communes. C’est surtout le plexiglas que les élus choisissent pour leur résistance. L’aluminium est envisageable sous certaines conditions. Les bancs publics font également l’objet des attentions. Lorsque c’est possible, il faut privilégier la pierre granitique ou le marbre. Certaines collectivités ont aussi montré leur identité à travers du mobilier urbain en fonte. Il y a des communes qui ont confié la tâche à des artistes ferronniers. Le béton armé est particulièrement durable, même si les jeunes générations s’en servent pour le skateboard. A ce titre, les rampes d’escalier devront être en tube d’acier renforcé. Le mobilier urbain en bois devrait aussi aller pour les poubelles ou les cadres d’affichage. Enfin, d’autres matériaux sont encore en développement pour répondre aux attentes des villes modernes. Les designers signent des rangements pour vélo originaux ou des panneaux de signalisation sortant de l’ordinaire.

Laisser un commentaire